VOS ENJEUX … NOS SOLUTIONS

L’Institut Curie : un modèle original intégré d’incubation de start-up, au service de la lutte contre le cancer !

SOLUTION |  VALORISATION DE LA RECHERCHE | par Solenne Denis de La Gazette du Laboratoire | 22 Juin 2021

Avec déjà 27 start-up créées et 265 millions d’euros de fonds levés, l’Institut Curie offre un modèle d’innovation unique dans le domaine de la santé. Sa stratégie ambitieuse en matière de valorisation de la recherche et de partenariats industriels s’appuie notamment sur un programme d’incubation de start-up intégré, initié il y a cinq ans…

27 start-up créées depuis 2002 et une dynamique qui s’accélère

« La crise sanitaire que nous traversons démontre que ce sont les sociétés de biotechnologies issues de la recherche académique qui apportent les réponses les plus innovantes. C’est ce modèle que nous voulons promouvoir à l’Institut Curie en favorisant la création de sociétés pour porter le développement de nos travaux vers des applications médicales concrètes. Notre programme d’incubation est un élément clé de cette stratégie », indique le Pr. Alain PUISIEUX, Directeur du Centre de Recherche de l’Institut Curie.

Fort de ce programme d’incubation original, l’Institut Curie a déjà fait naître 27 start-ups depuis 2002 dont 11 ces 5 dernières années. Il compte également à son actif 50 produits ou services sur le marché, 8 essais cliniques en cours, 224 emplois directs créés et 265 millions d’euros de fonds levés. « Cinq ans après le lancement de la nouvelle stratégie de valorisation et de partenariats industriels, le bilan est très satisfaisant », se réjouit Amaury MARTIN, PhD, Directeur Valorisation et Partenariats Industriels (DVPI) de l’Institut Curie et Directeur du Carnot Curie Cancer. « Déjà reconnu pour l’excellence de sa recherche et de ses soins en cancérologie, l’Institut Curie est aujourd’hui identifié comme un centre de premier plan au niveau européen capable de transformer l’innovation en succès entrepreneuriaux… »

 

Transformer la recherche en innovations au service des patients : la mission de la DVPI !

La DVPI de l’Institut Curie, dirigée par Amaury MARTIN et pilote, notamment, de l’Institut Carnot Curie Cancer, est animée par une équipe de près de vingt personnes spécialisées dans le transfert de technologies. Quatre étapes clés sont au cœur de ses missions :

→ la détection et l’évaluation des inventions des chercheurs/ médecins ;

→ la protection et la consolidation des inventions :

→ le développement des innovations en partenariat avec les entreprises ;

→ l’accompagnement pour la création de start-up.

Le pôle start-up dédié, créé il y a trois ans au sein de la DVPI pour soutenir le programme d’incubation de l’Institut Curie, intervient tout particulièrement sur trois axes : la sensibilisation à l’entrepreneuriat - la détection et la maturation des projets de start-up - la structuration des projets de création d’entreprises. Huit projets sont aujourd’hui en incubation au sein de l’incubateur Curie ; plus de la moitié concerne les secteurs des biotechnologies et de la biopharmaceutique, aux côtés de ceux de l’instrumentation scientifique, du digital health, des medtech et du service.

 

Un dispositif intégré original, un accompagnement clé en main et personnalisé…

Formation à l’entrepreneuriat, recherche de financements, définition de la stratégie d’entreprise, structuration de l’équipe, hébergement, communication, soutien administratif ou encore accès préférentiel aux laboratoires… le programme d’incubation développé par l’Institut Curie offre aux chercheurs et soignants de l’Institut une palette de services, orientés sur les premières étapes de la structuration de la future entreprise, afin de leur permettre de se lancer dans les meilleures conditions et éviter quelques-unes des principales raisons d’échec des start-ups (absence de marché, absence de modèle économique...).

 

« Au-delà d’une liste de services, notre ambition est d’apporter aux chercheurs et médecins un accompagnement véritablement personnalisé », précise Amaury MARTIN. « Notre engagement est de simplifier au maximum le travail de ceux qui veulent s’engager dans la voie de la création d’entreprises en coordonnant nos actions dans la dynamique du Carnot Curie Cancer, avec celles de nos partenaires ».

 

Les atouts et spécificités du modèle d’incubation de l’Institut Curie ?

« Tout d’abord une approche 360° qui intègre, sous mandat unique Inserm, CNRS et Universités, la gestion de la Propriété Intellectuelle, un soutien interne à la maturation, une dynamique de recherche partenariale soutenue par le Carnot Curie Cancer et l’incubation de start-up », répond Amaury MARTIN. « Notre programme internalisé privilégie en outre une relation de proximité et de confiance entre les équipes et une véritable adaptabilité au projet. C’est la clé d’une incubation réussie ! L’interaction quotidienne entre médecins et chercheurs permet d’identifier les pistes les plus prometteuses et l’accès aux données…»

Une entrée systématique de l’Institut au capital des sociétés, son large réseau de partenaires (fonds d’investissements, business angels, experts, potentiels CEO, bénéfice de la dynamique de l’Université PSL) ainsi qu’une approche qualité guidée par la maturation et le financement des projets, constituent d’autres spécificités et atouts du modèle d’incubation de l’Institut Curie.

 

Les prochaines étapes pour faire rayonner la recherche française à travers la création d’entreprises

Acteur clé de cette belle dynamique contribuant à l’essor de la recherche nationale face à la première cause de mortalité en France, l’Institut Curie entend ces prochaines années renforcer encore son soutien à l’entrepreneuriat autour de plusieurs axes :

→ l’investissement financier au capital des entreprises à la création ;

→ la mise à disposition de nouveaux espaces dédiés pour accueillir les sociétés dans leurs phases d’accélération ;

→ l’idéation de projets, notamment dans le champ des dispositifs médicaux – technologies pour la santé, e-santé, accompagnement des patients, et la promotion de façon plus systématique de la création de start-ups sur les brevets déposés ;

→ l’accélération de la croissance des start-ups : solutions pour le prototypage, règlementaire, accès à des ressources auprès d’industriels.

« Dès l'origine, Marie CURIE a souhaité que médecins et chercheurs puissent se retrouver pour échanger. Cette intégration entre le soin et la recherche est la marque de fabrique de l’Institut Curie. Il faut désormais inclure dans le modèle Curie la création d'entreprises comme un outil concret de traduction de la recherche fondamentale d’excellence en soins innovants », conclut Alain PUISIEUX.