VOS ENJEUX … NOS SOLUTIONS

L’INRS, un positionnement unique entre recherche et applications, au service de la prévention des risques professionnels

SOLUTION | SÉCURITÉ | épisode #6 | par Solenne Denis de La Gazette du Laboratoire | 21 Septembre 2021

Depuis sa création en 1947, l’INRS contribue à la prévention des risques professionnels. Axé tout d’abord sur le recueil, la diffusion d’information et la formation, l’Institut a ensuite élargi ses activités à la recherche appliquée et la valorisation. Découvrons l’INRS, son organisation et l’étendue de ses thématiques de recherche, au service des spécialistes de la prévention, des entreprises et des salariés.

©Gael Kerbaol - INRS_2014_094_001

©Gael Kerbaol - INRS_2014_094_004

Deux sites et une équipe pluridisciplinaire mobilisée autour de quatre modes d’action

Implanté sur deux sites (Paris et Vandœuvre-lès-Nancy en Lorraine), l’INRS regroupe 580 personnes aux formations et compétences variées : ingénieurs, médecins, chercheurs, formateurs, juristes et spécialistes de l'information... Ses missions sont menées autour de quatre modes d’actions complémentaires, offrant un lien unique entre recherche et applications, au service de la prévention des risques professionnels :

l’assistance : les experts de l’INRS délivrent une assistance technique, juridique, médicale et documentaire, et répondent aux sollicitations émanant de service de l’État, des caisses de Sécurité sociale, d’entreprises, de services de santé au travail et des instances représentatives du personnel.

En 2020, 22600 demandes ont ainsi été traitées. La participation à la normalisation a pu également être maintenue avec 46 experts présents dans 67 comités et 126 groupes de travail.

la formation : l’INRS propose une large gamme d’activités de formation : formation directe des acteurs de la prévention, mise en œuvre de dispositifs de formation initiale, conception de supports de formation continue avec par exemple la formation à distance. En 2002, 805 808 stagiaires ont été formés par les dispositifs du Plan national de formation, et 28 300 inscriptions enregistrées aux formations à distance proposées par l’INRS. 23 écoles d’ingénieurs ont été accompagnées et plus d’un million d’élèves de filières professionnelles en lycées et CFA ont suivi un enseignement en santé et sécurité au travail.

l’information : l’INRS recueille, élabore et diffuse des savoirs et savoir-faire en prévention (brochures, affiches, sites internet, médias sociaux, revues, événements, salons professionnels…) à destination des chefs d’entreprise, salariés, chargés de sécurité, intervenants en prévention des risques professionnels, médecins du travail...

les études et recherches : l’INRS conduit des programmes d’étude et de recherche couvrant la majeure partie des risques professionnels, du risque toxique aux risques physique (TMS – Troubles Musculosquelettiques) et psychologique (RPS – Risques Psychosociaux). 91 études ont été conduites en 2020, associées à une production scientifique soutenue de rayonnement international (143 publications, 69 communications orales, la plupart à distance du fait des restrictions liées à la pandémie), des produits d’information, des formations et transferts de compétence, des brevets, des logiciels…

 

La recherche à l'INRS : une organisation dédiée à la prévention et la maitrise des risques

L’activité recherche de l’INRS vise à améliorer les connaissances dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail, pour mieux maîtriser les risques professionnels. L’objectif est l’acquisition de nouveaux savoirs, de nouvelles méthodologies d’analyse des dangers et des risques, et la conception de solutions de prévention efficaces.

Pour mener à bien cette mission, l’INRS s’appuie sur sa Direction des Etudes et Recherche. Ses travaux impliquent de nombreuses disciplines scientifiques et techniques : des sciences pour l’ingénieur, à la médecine, la biologie, la chimie et la toxicologie, jusqu’à la physique, la mécanique, l’ergonomie ou encore et sciences humaines et sociales.

Ingénieurs, médecins, chimistes, ergonomes, techniciens et doctorants... : plus de 270 personnes dont 128 responsables d’études exercent au sein des vingt laboratoires du centre INRS lorrain ; ces unités de recherche sont réparties sous six départements : Métrologie des polluants - Ingénierie des procédés - Toxicologie et biométrologie - Ingénierie des équipements de travail - Epidémiologie en entreprise - Homme au travail.

Sous l’autorité de la Direction générale, la Direction des études et recherche anime la politique scientifique définie par le Conseil d’administration de l’INRS. Elle a pour missions la veille, la coordination des activités de recherche (programmation, suivi, évaluation et valorisation des études). Elle est également chargée de développer des partenariats scientifiques européens et internationaux.

Les actions d’études et recherche représentent 45 % de l’activité de l’INRS.

 

Pour en savoir plus : www.inrs.fr