VOS ENJEUX … NOS SOLUTIONS

Une démarche innovante d’économie circulaire pour les plastiques et textiles avec CARBIOS !

SOLUTION | PRATIQUES PLUS RESPONSABLES | épisode #6 | par Maryvonne Haslé de La Gazette du Laboratoire | 21 Septembre 2021

Créée en 2011, cette société auvergnate est pionnière dans le développement de solutions enzymatiques dédiées à la fin de vie des polymères plastiques et textiles, mais aussi à leur recyclage dans le but d’une économie circulaire qui respecte la nature.

Avec le développement de nos sociétés industrielles, la génération de déchets plastiques n’a eu de cesse de croître et a conduit à une accumulation de plastique dans l’environnement, créant de multiples nuisances. Encore aujourd’hui essentiellement d’origine fossile, ces déchets mettent environ 400 à 500 ans à se dégrader lorsque ceux-ci se retrouvent dans la nature. (Source : World Wildlife Fund – Australia-en 2018)

Mieux maîtriser la fin de vie des matières plastiques constitue un défi majeur de notre temps… C’est là, la mission de la société Carbios qui innove afin d’apporter des réponses concrètes d’économie circulaire à la fin de vie des plastiques, mais aussi à celle des textiles ! 

 

Une collaboration fructueuse

Présentée en juillet 2019 en France, la Loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, qui a été définitivement adoptée au Sénat le 30 janvier 2020, prévoit entre autres :

-       L’objectif de tendre vers 100 % de plastique recyclé d’ici le 1er janvier 2025 ;

-       L’obligation de réemploi, réutilisation ou recyclage des produits invendus ;

-       L’interdiction de marquage de la mention « compostable » sur les produits qui ne sont compostables qu’en conditions industrielles.

La société Carbios s’inscrit pleinement dans cette démarche d’économie circulaire et de valorisation positive des matériaux plastiques et textiles, en développant des procédés biologiques qui constituent une rupture technologique et industrielle majeure, à savoir des procédés innovants basés sur l’utilisation d’enzymes pour repenser le cycle de vie des polymères plastiques et textiles.

Historiquement, les travaux de recherche qui ont mené à la technologie Carbios ont été réalisés en collaboration avec le laboratoire TBI (Toulouse Biotechnology Institute), notamment via le laboratoire coopératif PoPLaB (Polymères Plastiques et Biotechnology) cofondé avec l’INSA. La collaboration avec le laboratoire TBI s’est renforcée en 2019 par la création d’un laboratoire collaboratif TBI-CARBIOS dont le rôle est de découvrir et optimiser de nouvelles enzymes. En avril 2020, la publication d’un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature intitulé « An engineered PET-depolymerase to break down and recycle plastic bottles », co-signé par Carbios et TBI est venue confirmer la crédibilité et l’aura de cette solution innovante. En mai 2021, la société auvergnate a levé 114 millions d’euros de fonds afin de financer la construction d’une Unité de référence exploitant sa technologie enzymatique de recyclage à 100 % du PET pour une capacité de production estimée à 40 000 tonnes par an, avec un investissement d’environ 100 M€.


Des enzymes pour recycler et biodégrader le PET

Depuis ses débuts, Carbios se concentre sur ces deux axes :

Le recyclage des bouteilles en PET.

Carbios est pionnière dans le domaine du recyclage enzymatique du PET. Le procédé de recyclage de la société auvergnate met en œuvre une enzyme capable de dépolymériser de façon spécifique le PET (polyéthylène téréphtalate) contenu dans différents plastiques ou textiles.  Le procédé de Carbios est opéré à des niveaux de performance élevés – 97 % du plastique est déconstruit en seulement 16 heures – une efficacité 10 000 fois supérieure à celles obtenues à ce jour sur d’autres essais de recyclage enzymatique de plastique. Cette innovation permet un recyclage à l’infini de tous types de déchets en PET ainsi que la production de produits PET 100 % recyclés et 100 % recyclables, sans perte de qualité.

La biodégradation des plastiques à usage unique

Dix ans de recherche et développement menées par Carbios ont permis d’élaborer ce procédé de recyclage innovant et d’optimiser une enzyme qui dans la nature participe normalement à la dégradation des plantes. En adaptant cette enzyme, Carbios a affiné son procédé et optimisé cette enzyme afin qu’elle déconstruise n’importe quel type de plastique en PET (quelle que soit sa couleur ou sa complexité) en ses différents constituants de base. Ces derniers peuvent ensuite être utilisés pour la production de nouveau plastique, de qualité équivalente au plastique vierge.

Concernant les plastiques à base de PLA (acide polylactique – polymère d’origine biosourcé), cette technologie a fait l’objet, en 2016, d’une concession de licence auprès de la société Carbiolice. Détenue à 100 % par Carbios, elle propose une solution innovante, mise en œuvre sous la forme d’un additif à base d’enzymes appelé Evanesto®, qui s’intègre facilement aux procédés conventionnels de fabrication des plastiques et des emballages. Carbiolice propose ainsi une innovation capable d’assurer une compostabilité même en conditions domestiques des emballages à forte teneur en PLA. Au travers de son unité de production, Carbiolice adressera différents marchés, du souple ou du rigide : l’agroalimentaire (sachets, barquettes, pots de yaourt…), la logistique (bulles de calage, films) ou encore l’agriculture (films de paillage, pots horticoles…).

En R&D, Carbios ambitionne détendre ses procédés de recyclage et de biodégradation à d’autres polymères (polyamides, polyoléfines, élastomères). 

Des scientifiques du Pilote de Carbios lors du recyclage du PET @Jérôme Pallé

Flocons de déchets plastiques en PET @Jérôme Pallé

Engager les acteurs industriels dans une transition

Le modèle économique de la Société Carbios s’appuie sur :

- La concession de licences d’utilisation de son savoir-faire et de sa propriété intellectuelle (upfronts, redevances, dividendes),

- La vente d’enzymes propriétaires directement aux industriels concernés par les innovations de Carbios.

Le but est d’engager les acteurs de l’industrie (collecteurs, producteurs, transformateurs, utilisateurs et consommateurs) dans une transition durable vers un véritable modèle d’économie circulaire pour les marchés de grande consommation.

Un démonstrateur industriel avec un réacteur à l’échelle de 20 m3 est en cours de construction sur un site Michelin à Clermont-Ferrand. Son démarrage est prévu pour septembre 2021.  Cette usine de démonstration permettra de valider les performances techniques, environnementales et économiques du procédé de recyclage de Carbios.

La technologie Carbios va être déployée sur les 5 continents, ouvrant une nouvelle ère dans le recyclage du PET. L’ambition rêvée de Carbios est de voir à terme une usine de recyclage, basée sur sa technologie, devant chaque usine de production plastique. Toujours dans l’optique d’une économie de recyclage durable !

Pour en savoir plus : https://www.carbios.com/fr