Portrait

Un nouveau laboratoire pour l’équipe de Jessica ZUCMAN-ROSSI, experte en cancérologie et génomique des tumeurs

PORTRAIT |  par Solenne Denis de La Gazette du Laboratoire | Mai 2022

L’équipe Génomique fonctionnelle des tumeurs solides [Sorbonne Université – Inserm - Université Paris Cité] bénéficie depuis quelques mois d’un nouveau laboratoire de pointe, au cœur du 6ème arrondissement parisien. 420 m² entièrement rénovés pour poursuivre dans de parfaites conditions ses travaux sur les liens entre génome et cancer. Gros plan !

Une recherche d’excellence ciblant la génomique des tumeurs humaines

Depuis plus de 25 ans, les recherches menées par Jessica ZUCMAN-ROSSI, médecin chercheur, directrice de recherche Inserm, visent à analyser les modifications génétiques caractéristiques de plusieurs types de tumeurs bénignes et malignes, en particulier du foie et de la plèvre. Et c’est en 2005, sur le campus de l’hôpital Saint-Louis, que son équipe baptisée Génomique fonctionnelle des tumeurs solides a vu le jour. Le but déjà était de créer une unité de recherche Inserm dédiée à la génomique des tumeurs humaines afin de mieux comprendre les mécanismes à l’origine des cancers et envisager de nouvelles options thérapeutiques pour les patients.

 

Grâce à cette approche, la Professeure Jessica ZUCMAN-ROSSI et son équipe ont pu identifier de nouveaux mécanismes impliqués dans le développement des cancers, puis transférer leurs résultats vers des applications médicales pour une meilleure prise en charge des malades, pour améliorer la prévention, le diagnostic, la prédiction pronostique et le traitement de ces tumeurs. Citons ainsi, parmi ces recherches récentes les plus importantes :

  • l’identification de polymorphismes génétiques qui diminuent le risque de développer un cancer du foie chez les gros consommateurs d’alcool, publiée dans The Lancet Oncology en décembre 2021 (https://www.thelancet.com/journals/lanonc/article/PIIS1470-2045(21)00603-3/fulltext) ;
  • la compréhension des mécanismes de résistance à la chimiothérapie chez les enfants traités pour des tumeurs du foie, publiée dans Cancer Discovery en mai 2021 (https://aacrjournals.org/cancerdiscovery/article/11/10/2524/665585/Inte­grated-Genomic-Analysis-Identi­fies-Driver).

 

Internationalement reconnus, les travaux de Jessica ZUCMAN-ROSSI lui ont valu de compter parmi les chercheurs les plus cités en 2021 selon le classement Clarivate (Highly Cited Scientists :  https://recognition.webofs­cience.com/awards/highly-cited/2021/).

420 m² modernes et lumineux, au sein du Centre de Recherche des Cordeliers

Le nouveau laboratoire de l’équipe Génomique fonctionnelle des tumeurs solides, est implanté au cœur du 6ème arrondissement parisien, au sein du Centre de Recherche des Cordeliers (CRC) que la Professeure Jessica ZUCMAN-ROSSI dirige depuis trois ans.

 

Inaugurées en mars dernier grâce notamment au soutien de la Fondation Bettencourt Schueller [la Pr. ZUCMAN-ROSSI a été lauréate du Prix Bettencourt Coups d’élan pour la recherche française dont la dotation est de 250 000 €], les nouvelles installations s’étendent sur 420 m² de laboratoires et de bureaux. Les lieux sont particulièrement inspirants, alliant au caractère historique du site la modernité du nouveau laboratoire, à proximité également d’autres équipes d’excellence du CRC, dans les domaines en particulier de l’oncologie et de l’immunologie.

« Nous avons la chance de bénéficier d’un aménagement sur-mesure, dessiné par les architectes de Sorbonne Université en collaboration étroite avec notre équipe », précise Mme ZUCMAN-ROSSI. « Les plans ont en effet été précisément adaptés à nos besoins, tant en termes expérimental qu’organisationnel pour favoriser la communication entre tous les membres de notre équipe ». Une équipe cosmopolite et pluridisciplinaire de 35 personnes - chercheurs, ingénieurs, techniciens, étudiants en thèse et post-doctorants – dont la diversité des statuts illustre parfaitement la continuité des travaux menés par le Laboratoire, depuis la recherche fondamentale vers la recherche translationnelle et les applications cliniques.

Côté équipements, l’unité de recherche est dotée de matériels de pointe tels que séquenceur de nouvelle génération, PCR quantitative à haut débit ou encore système d’imagerie cellulaire confocale de haute densité, et matériel de préparation et de conservation des échantillons tissulaires. Elle bénéficie aussi des plateformes technologiques de pointe du CRC et notamment des tout derniers développements en transcriptomique spatiale et en PCR digitale… « Nous disposons par ailleurs d’un laboratoire confiné de niveau 2 qui nous permet de tester de nouvelles thérapies antitumorales sur de grandes collections de cellules en culture en 2 et 3 dimensions, dans les meilleures conditions de sécurité pour obtenir des résultats de très grande qualité ».

Vers de nouvelles avancées des connaissances scientifiques sur les liens entre génome et cancer…

L’équipe de Jessica ZUCMAN-ROSSI poursuit ainsi dans de parfaites conditions ses recherches visant à approfondir les connaissances scientifiques sur les liens entre génome et cancer. Elle s’intéresse tout particulièrement aux cancers du foie et de la plèvre (mésothéliomes), ainsi qu’aux cancers induits par les papillomavirus, avec pour principaux objectifs :

  • de comprendre comment l’exposition à des facteurs de risque comme les infections virales (hépatites B et C, Papillomavirus…), les habitudes alimentaires (consommation excessive d’alcool, exposition à l’Aflatoxine B1, alimentation trop riche...) ou l’exposition à des toxiques comme l’amiante, favorisent la survenue de cancers ;
  • d’identifier des facteurs génétiques qui prédisposent ou protègent du risque de développer des cancers et permettre ainsi à terme de mieux prévenir et dépister les cancers ;
  • de comprendre les mécanismes précoces de la transformation des cellules tumorales pour mettre en évidence des marqueurs indiquant le risque de prédisposition des patients et ajuster leur surveillance ;
  • d’identifier des classes moléculaires et immunologiques de cancers qui présentent des évolutions plus au moins « agressives » afin d’adapter les traitements et développer de nouvelles approches thérapeutiques.

 

Ces travaux de recherche fondamentale constituent la base indispensable pour la mise au point de traitements innovants et l’émergence de nouveaux progrès dans le diagnostic et le suivi des patients atteints de cancer.

« L’aménagement de notre laboratoire a représenté un budget global de 950 000 euros, financés pour les trois quarts par les contributions très généreuses de la Ville de Paris et de la Fondation Bettencourt Schueller. Les 25 % restant ont été réunis grâce aux contributions de la FRM (Prix Rosen), du comité de Paris de la Ligue contre le Cancer (Prix Duquesne), de l’Inserm et de l’Université de Paris », complète la Pr Jessica ZUCMAN-ROSSI.

Laboratoire de Jessica Zucman-Rossi au Centre des Cordeliers (Paris, 6è) 

____________________________