Environnement

Carnot Eau & Environnement : Répondre aux multiples besoins pour relever les enjeux de demain

ENVIRONNEMENT | par Estelle Bouillard de La Gazette du Laboratoire | Avril 2022

Labellisé par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, le Carnot Eau & Environnement rassemble 11 unités de recherche (CNRS, INRAE, IRD, INSA, Aix-Marseille Université, Université de Montpellier, Université Savoie Mont-Blanc) et l’Institut de la Filtration et des techniques séparatives (IFTS). 

Ses chercheurs et ingénieurs s’organisent pour répondre aux besoins de recherche et d’innovation des partenaires socio-économiques du secteur de l’eau, via des expertises fortes en sciences de la Terre et de l’Environnement, en sciences humaines et sociales, et via des technologies appliquées à la gestion de l’eau et des écosystèmes aquatiques. La mission principale des Instituts Carnot reste la contribution à la compétitivité des entreprises par l’innovation en facilitant l’accès à la recherche publique.

Elisabeth VIDAL, Directrice du Carnot Eau & Environnement précise : «. Nous développons des partenariats pour répondre aux défis de l’EAU par la recherche en assurant une continuité, du développement jusqu’à l’innovation Nous travaillons à notre ’attractivité pour les entreprises mais également pour les collectivités territoriales qui ont des besoins précis en recherche et développement. Les recherches pour répondre aux enjeux liés à l’eau, qu’ils soient sociaux, environnementaux ou économiques, ont été longtemps exclusivement soutenues par des programmes d’Etat ; Aujourd’hui ce sont des partenaires privés ou les collectivités territoriales qui s’approprient ces problématiques et tentent d’y répondre pour les années à venir. »

Les enjeux à relever par le Carnot Eau & Environnement s’articulent autour de trois grands axes :

Préserver la qualité des eaux et des milieux aquatiques : cet enjeu englobe la protection des ressources en eau potable, l’assainissement et le traitement de l’eau, mais également la qualité des écosystèmes aquatiques et la restauration des milieux dégradés.

Donner un accès à la ressource adapté aux usages : il est indispensable de penser, à une gestion des ressources intégrée, collective et durable, s’appuyant sur des infrastructures hydrauliques optimisées, mais également des ressources alternatives.

Protéger les populations : il s’agit de comprendre et d’analyser les risques naturels liés au cycle de l’eau ainsi que les risques anthropiques, c’est-à-dire les risques liés à l’activité humaine (sites industriels, canalisations, etc…) 

Hall hydraulique de Lyon – Simulation d’inondations - Auteur Thierry Fournier

Analyse de l’eau- Laboratoire LAMA- Riverly Lyon - Auteur Marina Coquery

Le Carnot Eau & Environnement est organisé autour de 4 grands domaines d’activités stratégiques :

- La surveillance de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques grâce à des capteurs et des biocapteurs innovants permettant de caractériser, d’identifier et de suivre les sources de pollutions. Le travail du moment est axé sur le développement de la biosurveillance qui permet de détecter les polluants et micropolluants émergents.

Optimisation des ouvrages, réseaux, infrastructures hydrauliques : les équipes développent des solutions pour le dimensionnement, la fiabilisation, la durabilité et l’optimisation des performances des stations d’épuration, des réseaux d’assainissement, d’eau potable, des eaux pluviales, des infrastructures « vertes » … Aujourd’hui, les recherches portent sur des solutions alternatives fondées sur la nature pour répondre aux besoins.

La constitution de nouvelles ressources en Eau : les équipes recherchent de nouvelles techniques pour constituer de nouvelles ressources, tout en étudiant la sécurité sanitaire ainsi que les impacts de ces prélèvements sur la ressource. On parle beaucoup de la réutilisation des eaux usées et des eaux pluviales, recharge de nappes, stockage et optimisation des consommations. La recherche travaille sur l’ensemble des ressources que ce soit pour les nouvelles ressources en eau ou celles issues de la valorisation des produits de l’eau. Par exemple, un projet consiste à la valorisation des boues d’épuration, par l’extraction de métaux à forte valeur ajoutée. Ces perspectives s’inscrivent dans une économie circulaire autour de l’eau dans son ensemble.

Gestion des risques naturels : les unités travaillent sur des outils pour la prévision, le zonage, l’alerte et les impacts possibles dus aux risques naturels tels que les crues, les inondations, la sécheresse ou encore les avalanches. 

Pour le développement de solutions et applications innovantes pour la gestion de l’eau et des milieux aquatiques dans les territoires autour de ces 4 grandes thématiques, Le Carnot Eau et Environnement se concentre sur des applications et des solutions prioritaires, notamment :

  • Le développement d’outils numériques pour la valorisation des données de l’eau
  • La gestion et le traitement des eaux pluviales
  • La valorisation des boues et effluents
  •  La détection et le traitement des micropollutions
  • Le développement de la réutilisation des eaux usées
  •  Les solutions fondées sur la Nature
  • Le développement des capteurs et biocapteurs

 

Le Carnot Eau & Environnement regroupe aujourd’hui 12 entités de recherche, avec une équipe de 470 équivalents temps plein recherche dont 150 doctorants :

  • HYCAR (Hydrosystèmes continentaux anthropisés, ressource, risques restauration)
  • EABX (Ecosystèmes aquatiques et changements globaux)
  • ETBX (Environnement, Territoire et infrastructures)
  • IFTS (Institut de la filtration et des techniques séparatives)
  • HSM (HydroSciences Montpellier)
  • CARRTEL (Centre Alpin de recherche sur les réseaux trophiques et les écosystèmes limniques)
  • DEEP (Déchets Eaux Environnement Pollution)
  • REVERSAAL (Réduire, réutiliser, valoriser les ressources des eaux résiduaires)
  • RIVERLY (Gestion des ressources en eau et de la biodiversité dans les hydrosystèmes)
  • ETNA (Erosion torrentielle, neige, avalanche)
  • RECOVER (Risques Ecosystèmes vulnérabilité, environnement résilience)
  • CEREGE (centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement)

 

Toutes ces entités permettent de couvrir de nombreux moyens et de nombreuses compétences, tant en sciences du vivant et de la terre, en agronomie, en hydrobiologie qu’en science sociale. Toutes ces expériences permettent de couvrir des phases de recherche allant de la recherche fondamentale à la recherche appliquée. L’objectif est de développer des technologies innovantes avec une bonne acceptation sociale répondant à l’ensemble des besoins du territoire. Les équipes ont mis en place et utilisent 4 plateformes technologiques en France, ainsi que des observatoires environnementaux mais également de sites d’expérimentation instrumentés. Finalement, Le Carnot Eau & Environnement permet de couvrir des recherches, à toutes les échelles, portant sur les eaux continentales, de transition, littorales mais aussi industrielles, autant sur les territoires agricoles, forestiers, montagnards qu’urbains,

 

Les Compétences et les moyens du Carnot permettent d’assurer la continuité des recherches et d’accompagner les entreprises dans les phases de mise en place opérationnelle des solutions développées pour répondre aux enjeux de l’eau & l’environnement de demain ! 

____________________________