Chimie verte

METabolic EXplorer mise sur la production par fermentation pour l’avenir

CHIMIE VERTE | par Maryvonne Haslé de La Gazette du Laboratoire | Juillet 2022

Créée en 1999, leader européen de la production par fermentation d’ingrédients fonctionnels d’origine naturelle pour la nutrition animale et la cosmétique, la société a pour objectif de contribuer à la transition écologique en innovant, pour produire par fermentation des ingrédients jusqu’alors fabriqués par pétrochimie.

Benjamin GONZALEZ, Fondateur et Président Directeur Général, METabolic EXplorer

« Contribuer à la nécessaire transition écologique en innovant pour produire et commercialiser autrement, des ingrédients fonctionnels qui entrent dans la fabrication des produits de grande consommation », est la raison d’être de METabolic EXplorer (Groupe METEX).

Un groupe bien structuré

Avec ses deux filiales industrielles, le Groupe METEX produit et commercialise des ingrédients fonctionnels d’origine naturelle utilisés dans la formulation de produits cosmétiques, de nutrition-santé animale ou encore comme intermédiaires pour la synthèse de biopolymères.

Bâtiment METEX NØØVISTA Carling

Technicienne de production au sein de l’unité de purification PDO de METEX NØØVISTA (Carling)

L’unité de production METEX NØØVISTA (première filiale industrielle née en 2018 avec les fonds SPI de Bpifrance), basée à Carling en Moselle, participe à la réindustrialisation de la France avec plus de 50 emplois créés pour la bioproduction de 5 000 tonnes/an de 1,3 propanediol (PDO) pour la cosmétique et de 1000 tonnes/an d’acide butyrique (AB) pour la nutrition animale et pour le marché des Arômes-Parfums. Cette unité a été la première pierre stratégique de METEX pour devenir une société industrielle et commerciale.

L’unité de production de METEX NØØVISTAGO (deuxième filiale industrielle, issue de l’acquisition d’Ajinomoto Animal Nutrition Europe en avril 2021), basée à Amiens, est la seule unité de production par fermentation en Europe d’acides aminés à destination de la nutrition animale (100 000 tonnes de capacité), et contribue ainsi à la pérennisation d‘une filière stratégique pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Avec ses 320 employés, des bureaux parisiens (force commerciale et innovation marketing), l’unité a aménagé au 1er trimestre 2022 une ligne de production pour lui permettre d’accueillir un acide aminé de spécialité.

Aujourd’hui coté en bourse, le groupe METEX emploie 450 personnes, possède 400 titres de propriété intellectuelle et réalise un chiffre d’affaires consolidé sur 8 mois de 170 millions d’euros en 2021. 

Contribuer à la transition écologique par l’innovation

Depuis 2013, METabolic EXplorer se focalise sur 3 types de marché :

 

Cosmétique

Le PDO (1.3 Propanediol) est utilisé dans le marché de la cosmétique pour booster la conservation de produits cosmétiques, sans utiliser le paraben.

D’ailleurs, le groupe METEX a passé une alliance stratégique pour le PDO avec la société DSM,un des leaders mondiaux en ingrédients cosmétiques .

Preuve que les choses évoluent dans ce sens, L’Oréal a annoncé qu’en 2030, elle prévoit que 95 % des ingrédients de ses produits soient d’origine naturelle. La fermentation peut y contribuer.

 

Nutrition animale

L’enjeu actuel de la nutrition animale est de décarboner la filière.

En élevage, les acides aminés permettent de réduire considérablement l’utilisation de tourteaux de soja importés qui contribuent à la déforestation en Amérique du Sud. D’ailleurs, sous l’impulsion de son client Lidl depuis 9 mois, le Groupe participe à l’élaboration de la filière française, avec l’objectif de ne plus utiliser de soja pour nourrir les animaux.

Aujourd’hui, le Groupe METEX est leader européen sur quatre acides aminés essentiels à l’alimentation des animaux d’élevage : la L-Lysine, la L-Thréonine, le L-Tryptophane et la L-Valine, en plus de ceux proposés au travers de ses solutions sur mesure NØØV-CS™ (accompagnement). Ces acides aminés sont produits par fermentation de matières premières agricoles, comme le sucre et la mélasse de betterave ou l’amidon de céréales.

L’acide butyrique a des propriétés qui renforcent le système immunitaire de l’animal, notamment chez la volaille. Cela permet de réduire l’usage d’antibiotiques thérapeutiques, de vaccins et d’améliorer le bien-être et la croissance de l’animal en bonne santé. Le groupe METEX vise la commercialisation dans toute l’Europe.

Le 19 avril 2022, METabolic Explorer a annoncé le lancement et la mise en commercialisation d’INNEUS®, une nouvelle gamme de produits destinée à la nutrition animale (porcs et volaille), à base d’ingrédients fonctionnels qui renforcent l'intégrité de leur barrière intestinale, leur système immunitaire, réduisent leur stress oxydatif et participent à l’équilibre de la flore bactérienne de l’intestin.

 

Biopolymères

Le Groupe METEX développe un nouveau produit pour la cosmétique, l’acide glycolique, pour la production de polymères « verts » biodégradables. Par ailleurs, le PDO est aussi utilisé comme brique élémentaire pour fabriquer certains polymères, notamment l’élastomère – une alternative plus verte, avec une meilleure performance des polymères sans chimie.

 

Fermenteur 500L dans le démonstrateur industriel de METEX à St-Beauzire

Laboratoires de fermentation R&D METEX à St-Beauzire

Fermenteurs 20L au sein du démonstrateur industriel de METEX à St-Beauzire

R&D et Perspectives

Sur le plan R&D, le groupe METEX est un partenaire historique de l’INSA Toulouse et de différents acteurs privés. Le siège social de Saint-Beauzire s’étend sur 4 200 m2. En son sein, sa plateforme de R&D ALTANØØV® comprend 50 personnes qui mettent au point des technologies de fermentation dans les 3 segments d’activité. Plus de 10 produits sont en développement.

 

Parmi les projets en cours :

La technologie la plus avancée (en études ingénierie pour une décision d’industrialisation courant 2022) a pour but de fabriquer de l’acide glycolique, utilisé notamment en cosmétique pour régénérer l’épiderme.

 

Sur le marché des biopolymères, l’acide glycolique est utilisé dans les polymères médicaux, marché de niche, pour la fabrication de fils chirurgicaux auto résorbables (autodégradation en fonction de la densité d’acide glycolique). Cet acide amène une biodégradabilité au PLA (bioplastique).

 

En décembre 2021, METEX a annoncé le second procédé, issu de sa plateforme ALTANØØV® de fermentation, pour la production de L-Valine destinée au marché de la nutrition animale. Ce procédé validé à l’échelle du pré-pilote montre une compétitivité significativement améliorée de la souche par rapport aux technologies actuelles. Leader européen sur les acides aminés, METabolic EXplorer entend devenir également leader européen de la fabrication d’ingrédients fonctionnels par la fermentation. Le groupe compte sortir une nouvelle innovation chaque année et booster son portefeuille de produits, en gardant l’optique de contribuer à une chimie plus verte et renouvelable.

____________________________